Un titre aguicheur qui en fait ne parle pas de moment si agréable. J'ai mis cet article dans la catégorie Diabète car je vais vous évoquer ce qui arrive au bout de quelques années lorsqu'on a cette maladie. 

voici déjà une photo explicite de ce nouvel amant 

respirateur

 

Sur la photo il manque le masque au bout du tuyau. 

Et oui, au bout de quelques années, le diabétique , donc moi, fait des apnées du sommeil, des hypopnées, etc ... il a de plus en plus de mal , j'ai de plus en plus de mal à respirer, à être ventilée. J'avais bien fait un test du sommeil il y a 5 ans à Nancy. Ils disaient à l'époque que tout aller parfaitement bien ... belle blague ! D'ailleurs je n'avais pas eu de résultats écrites. Je ne sais pas comment ils avaient réglé toutes leurs machines. Et donc j'ai fait un nouveau test, une polysomnographie il y a presque 2 mois . Et le résultat est tombé : 42 apnées du sommeil sur 60 minutes. La normalité , c'est maximum 10 ! Entre 10 et 30 vous devez surveillé. Au delà de 30 vous êtes en danger, danger de faire un AVC à tout moment ! Et j'étais à 42 .   Non ce n'est pas la réponse à toutes les questions. C'est le nombre de mes apnées par heure. Etat de choc en entendant le résultat. Je suis sortie de chez le pneumologue en oubliant d'aller payer ma consultaition chez la secrétaire. J'étais et je suis toujours encore un peu en colère contre tous ce que j'ai subi à Nancy, auprès de  tous ces charlatans qui n'ont pas décelé mon diabète, qui ont traité mes nodules utérins n'importe comment, qui n'ont pas utilisé les bons anesthésiants et ont risqué ma vie à plusieurs reprises, etc ... Ce résultat était la goutte d'eau qui a fait débordé le vase. Ras le bol de tous ces charlatans que j'ai rencontré dans l'Est de la France qui font de la médecine à la docteur Knock. Qu'ils viennent ici apprendre leur métier ! 

Alors maintenant je dors avec cette machine, ce respirateur. Un masque sur le visage et ouf ! mes apnées ne sont plus que 1 par heure au bout d'une semaine ... mais au bout de 4 heures de sommeil je ressens encore la grosse apnée qui fait mal au coeur, qui fait croire à tout le corps qu'on gravit l'himalaya. Vous pensez donc que j'utiliserai cette machine quelques mois et hop tout ira mieux ... ben non, je suis maintenant reliée à vie, jusqu'à la fin de ma vie avec ce respirateur ; à tout moment ; n'importe où. Lorsque je me déplacerai je dois contacter le service dédié pour les prévenir 24 à 48 heures avant. Car mon sommeil est maintenant surveillé à distance pour me permettre de rester en vie ! Tout le restant de ma vie ! Alors tant que je reste en France il existe un centre pour me prendre ne charge, mais à l'étranger ce n'est pas si génial que ça. Prendre l'avion, ce n'est pas si génial que ça. Alors pour l'instant je suis en colère ... ça se calmera. Je suis en vie. 

Encore une chose, 85 % des diabétiques sont obligés à un moment de leur vie de vivre avec ce respirateur, ce PPC. C'est donc la suite logique de ma maladie. C'est normal !