Passons à la suite ... 

 

Planche C :

C'est là que je me dis que ma nouvelle manière de préparer les planches est des plus économique. Non seulement je ne me fatigue plus mais en plus cela permet à des graines de germer l'année suivante. Voui les plants de courges qu'on voit sur cette planche proviennent certainement de graines qui ont oublié de germer l'année dernière. Car je n'ai rien fait. Ca pousse tout seul ces bêtes là ! Il y en a une au fond à droite qui partage le terrain avec un plant de tomate. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Il y a de la place pour tout le monde. 

 

planche C juin 2017

 

Planche D : 

Encore deux courges qui se sont invitées d'elles même. Puis à droite un essai de carottes avec la nouvelle technique ... et ça marche, Vive le purin ! 

Alors ni une ni deux je l'ai utilisé pour une rangée de navet de croissy, puis de haricot nain oxinel et une de radis rosée de pâques. Et ça pousse. 

Donc on résume : une tranchée, semer les graines, recouvrir de très peu de terre et garder une cuvette, mettre de l'herbe fraichement tondu ou non (sauf pour les haricots) et arroser le tout de purin d'ortie dilué. 7 jours plus tard enlever délicatement l'herbe séché. Et ne pas oublier, si la pluie ne s'en charge pas, d'arroser le tout un peu chaque jour.  

Les trois poivrons devant ont été paillés. 

 

planche D juin 2017

 

La suite plus tard ...