Le travail va s'intensifier dans les prochains jours, mois ... 

 

Les semis

 

A la maison, les semis de tomates,

tomates

 

d'aubergines et de poivrons ont bien poussés ... 

 

poivrons aubergines

 

 

Ceux de mon cher et tendre se sentait à l'étroit dans leur cassette. 

semis à repiquer

Donc ni une ni deux, il était temps de leur préparer un nouveau lit douillet. Chez Grand frais, il y a bien des cagettes qui traînent. Du plastique dedans, agrafé, des pots remplis de terreau .... 

préparation plateau

 

Pour éviter de casser les racines, j'utilise une cuillère à glace avec un manche très long ...

 

cuillère à repiquer

 

Je prépare un trou dans le pot, je prélève un plant et je le transpose délicatement ... 

 

repiquage

 

Et deux cagettes remplis de nouveaux pots, que j'ai pu poser en dessous des premiers. C'est que ça prend de la place tout ça ! 

 

Le potager

 

Au potager, le 24 février était le jour des semis de carottes variété Touchon. Une ligne de 3 mètres de long. J'ai changé la méthode car le rendement ne m'était pas satisfaisant. Cette fois je n'ai pas ajouté des graines de radis au mélange graines de carottes et marc de café. 

Donc, la veille j'ai greliné une parcelle de 1,20 mètres de large et 6 de long, rajouté du compost, passé le croc et finalisé au rateau. Le jour même j'ai préparé mon mélange 50 g de marc de café et 1/2 gramme de graines de carottes. J'ai ouvert un sillon de 3 mètres de long sur la parcelle. J'y ai posé mon mélange. J'ai tamisé du compost. J'en ai mis sur un à deux centimètres. J'ai bien tassé avec ma main gantée. J'ai arrosé une première fois. J'ai mis une couche de feuilles d'ortie coupées. J'ai arrosé une seconde fois. La température l'après midi est de 16 °C en ce moment mais la nuit, il n'y a que 1 °C. Je n'ai pas refermé le sillon pour que la rosée du matin s'écoule bien vers le fond (il ne pleut pas assez depuis novembre) et pour faciliter le desherbage s'il y a besoin.

 

15 jours plus tôt j'avais piqué des oignons de Brunswick. Pas de compost dans ce cas. Juste greliner la parcelle, passé le croc et ratissé. 

 

Mes pauvres poireaux grossissent comme ils peuvent à cause du manque d'eau. Mes aulx poussent sans problèmes car ils adorent un milieu sec. Il me reste également des variétés de choux, et des survivants d'épinards. Bref, s'il ne pleut pas plus j'ai des craintes à avoir pour la suite. il faudra que je m'adapte et que je change certaines habitudes. 

Histoire de trouver les meilleures parades aux problèmes à venir je me suis entourée de très bon livre, riche d'enseignements .... 

P1100459

P1100460

 

Bien sûr il y a également la revue rustica, son calendrier et ses vidéos ... et les vidéos sur youtube, etc ... à faire le tri et à adapter pour sa propre terre. 

Pour les jours à venir, mon calendrier prévoit pour dimanche, des semis d'oeillet d'inde (pour faire fuire les nématodes), de choux fleurs calabrese, de brocolis romanesco et cezar. 

Le 1er mars est le jour des semis de laitues. 

Le 2 mars celui des concombres et des melons

Le 4 mars celui des radis de printemps, des navets de Nancy et Milan et des poireaux montrueux. 

Beaucoup de travail en perspective. Vais-je avois suffisament de place et de pots ?