Ou j'aurai dû marqué la réaction au futur choix entre la peste et le choléra. 

Je vous rassure aucun lien avec le post précédent. Cette fois ci c'est plus personnel. 

Disons lorsque votre féminité va être sur le point d'être morcelée, disséquée, laminée et que sais-je, le psychisme, le corps entier, l'imagination réagissent. 

Et dans mon cas j'ai réagi. 

Je vous donne un bref échantillon car en réalité il en existe 6 au total, plus ou moins tous aussi arrangé que ces deux là. 

Que faire avec de la dentelle, des tissus de patchwork, du ruban et surtout des anciens draps métis ou en coton où il fait si bon de se lover (mais trop petit pour l'utiliser en literie). 

Bref, mon état actuel m'a complétement fait pété les plombs et voici un échantillon du résultat

romantique 1-0

romantique 2-0

 

Les quatre autres modèles sont pires. Des petites fleurs à gogo, du ruban, des dentelles.

Le patron est un haut sans manche. 

J'ai coupé les tissus, cousu des falbalas. 

Mais serait ce des robes ?? .... oui et non .... ce sont des chemises de nuit. 

En prévision d'un alitement forcé de quelques semaines, dans le meilleur des cas, sous morphine et j'en passe, j'ai voulu que mon cruel corps se trouve lové dans des falbalas. Alors tout mon stock y est passé ... euh non il en reste encore ! 

Bref je me suis amusée à fond malgré les circonstances ... des mauvais moments que passent beaucoup de femmes ... je ne suis pas la première et ni la dernière malheureusement. 

 

Edit : 

Pas d'hospitalisation de prévue suite au nième passage chez toubib ; féminité sauvée ... mais tous ces douleurs, ces fatigues, bref la sensation d'avoir l'impression d'avoir 90 ans au lieu de presque 50 provient bien de quelques choses !!! Bref, je sens, j'ai la nette impression que je vais faire du tourisme médicale dans les prochains mois !!!

Et donc .... 

Tant que je reste en vie pour pouvoir être conduite dans une voiture sans chauffeur, cet épisode de la vie sera ... un épisode de la vie !