21 juin 2016

Le potager début juin 2016

  Toujours entrain de pousser. Mais bouh ! je n'ai plus assez de place. Bouhhhh !! J'aurai voulu essayer tant de nouveaux légumes, des betteraves, toutes sortes de betteraves. Bref ! Il faut que j'agrandisse le potager. Et j'ai de la place. Mais pour l'instant je laisse ces grands travaux - j'ai toujours autant de ronce - pour l'année prochaine.  Alors les photos ont déjà plus d'une semaine. Et depuis ça a poussé encore plus. J'ai même récolté mes 4 premiers haricots ! Il ne reste plus qu'un choux fleur sur les 6 ; les... [Lire la suite]
Posté par SOLEIL DE MINUIT à 12:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2016

La bibliothèque

  On amènage la nouvelle maison .... surtout ma pièce rien que presque pour moi ! LA BIBLIOTHEQUE Ben voui faut bien enfin vider tous les cartons. Il est temps.  Faut bien ranger mes livres d'anticipations et de policiers historiques ... Mes livres scientifiques ....   Mes tissus ...  Ma laine ...    Et encore ma laine ...  Et donc j'ai maintenant un coin pour lire, imaginer, tricoter, projeter ....   Un coin pour écrire, - la table est rabattable - ranger mes magazines... [Lire la suite]
Posté par SOLEIL DE MINUIT à 09:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 juin 2016

Un peu de secret des étoiles - suite

  Rien n'a prouvé encoire que la vie palpite ailleurs qu'ici bas. Certains esprits hautains s'en réjouiront.  Pour eux, dans cette symphonie muette que font les orbes d'or des étoiles, les cris qui montent de la Terre sont une dissonance, blessante à qui aime l'impassible silence. Pourtant l'instinct sociable qui est dans les hommes les a fait , de tout temps, rêver des mondes lointains où, comme ici-bas, des êtres éphémères et conscients, naissent, s'agitent un petit peu, puis se désagrègent.  Une telle croyance est... [Lire la suite]
Posté par SOLEIL DE MINUIT à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2016

Tempête de neige au Pic du Midi de Bigorre

Le pic, c'est environ 2800 m d'altitude, 30 % d'oxygène en moins que sur le plancher des vaches, une vue extraordinaire lorsqu'il fait beau      Mais dimanche dernier, pour la fête des mères, c'était la tempête de neige.      Voui, la température proche de zéro, de la neige en veux tu en voilà. Des nuages. Un truc à couper au couteau. Pourtant au pied du premier téléphérique, c'était plutôt engageant. S'il n'y a pas de nuage en bas, pourquoi y en aurait il en haut ? Ben non les nuages ne... [Lire la suite]
Posté par SOLEIL DE MINUIT à 12:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]