Jusqu'à la semaine dernière le paysage autour de la maison ressemblait à celà

paysage avant

 

C'était un peu étriqué, fermé à mon goût. Il y avait un manque d'évasion. Le regard était bloqué. 

Et vendredi matin, un bruit bizarre, provenant de l'extérieur de la maison, me rendit curieuse. Qu'est ce donc ? Lorsqu'on vit dans un endroit calme, ce genre de bruit fait désordre. 

Et je vois au loin, tout ça. 

 

le bruit quit dit que

Ah bon ! Et tout d'un coup, surprenant, devant ma porte se trouve ce mastodonte. Une bête énorme avec des pics rouges qui avalent, broient ...

 

la grosse bête

 

Quoi donc ? Le maïs qui a doucement mûri. 

Alors maintenant, ma vue se porte au loin. C'est plus agréable. Ca donne envie de faire des projets. 

 

paysage après

 

 

Et vous allez me dire, mais que laisse t elle, cette bête là, après son passage ......

le restant

 

Et oui, l'homme est fabuleux, ingénieux. Il invente des grosses machines, si délicates, qui enlèvent uniquement les grains et laisse le reste. Entre nous, je suis allée glâner les épis sur le terrain et j'en découvert qui avaient encore du maïs. Je connais des poules qui seront ravies.