301_6773

301_6775


En effet, j'ai beaucoup de retard dans cet ouvrage. Explication : des semaines de travail à rallonge qui ne permet pas de se reposer suffisamment et donc toutes les occupations, même de détente qui sont remis constamment à plus tard ... si au moins çà me permettait de gagner plus d'argent ... même pas ... çà risque même de m'en faire perdre car fatigue intense = rupture = arrêt de travail. Vive la connerie de la gestion du travail confié à des incapables.
Je continue mes petites occupation par le sal d'Annick Abrial, toujours aussi merveilleux ... la huitème case a déjà été éditée.